samedi 23 septembre 2017

Tim et le monde d’équinoxe – Tome 1 : Transōla - Eric MERLO

Titre : Tim et le monde d’équinoxe – Tome 1 : Transōla
Auteur : Eric MERLO
Éditeur : Persée
ISBN : 9782823116823
Parution : sept. 2016
A partir de 14 ans et +++++

Le mot de l'éditeur :

Un bâton fait d'une matière étrange ressemblant à du bois, nervurée. Une marque rouge qui le parcourt lentement au fil des jours. Une boîte métallique sans ouverture apparente. Un bruit quand on la secoue. Tim et Tania sont face aux énigmes que posent ces deux objets. Cherchant à les résoudre, ils vont découvrir Transōla, le monde d'équinoxe. Ils partiront à la recherche d'un mystérieux Victor dans un univers exotique et démesuré, à la faible gravité, sans jour ni nuit, où le vent n'existe que dans deux cylindres de courants d'air, où le temps se comporte de manière étonnante.

Mon avis :

Tim et Tania (alias TB) sont cousins. Ils se retrouvent pendant les vacances dans une maison de famille en Normandie. C'est là qu'en 2007, Tim s'est vu remettre d'étranges objets par un inconnu. D'un côté une boîte en métal hermétiquement close et sans mécanisme apparent, de l'autre, un étonnant bâton qui porte un anneau rouge qui se déplace à sa surface... Lorsqu'il les montre à TB, commence une enquête pour découvrir leur origine et comprendre leur utilité. Des recherches qui vont les entraîner dans un univers parallèle à faible gravité où la nuit n'existe pas : le monde d’équinoxe. Ainsi nommé car le passage ne s'ouvre qu'aux équinoxes. Six mois pour retrouver l'inconnu de 2007 et reprendre le passage en sens inverse...

🚨🚨🚨Alerte coup de cœur!!!🚨🚨🚨

Impossible de passer à côté de, plus que du potentiel, du génie de ce roman! Oui, ce roman est gé et nial!!! Je me suis laissé emporter dans cette aventure hors norme, dans ce monde d’équinoxe hyper original. Ce roman a tout pour plaire en commençant par les personnages principaux Tim et TB, très attachants. Au gré de leurs explorations, ils vont faire des rencontres incroyables, marquantes pour certaines, dans des lieux tous plus différents les uns que les autres (sociétés, langues, architectures, moyens de transports...). 

Les autres atouts : le suspens, l'action, l'humour, sans oublier le fantastique, le tout savamment dosé par un auteur à l'imagination débordante. L'univers qu'il nous propose est exploré avec beaucoup de détails et toujours avec cohérence. Le réalisme en est hallucinant tant le monde est parfaitement maîtrisé. L'auteur a réponse à toutes les situations, à tous les paradoxes. J'adore! Eric MERLO a une écriture très immersive, j'ai vécu toute cette aventure de l'intérieur et j'ai vraiment hâte d'y retourner pour explorer Noo! 

Le seul parasite dans ma lecture fut le manque de temps pour le lire d'une traite. J'ai pesté et encore pesté mais ce fut une semaine chargée (celle de l'équinoxe d'automne d'ailleurs 😉) Aux amateurs d'univers fantastiques, et à toutes celles et ceux chez qui j'ai éveillé un peu de curiosité, il vous faut ce roman!!!


Pour prolonger le voyage après votre lecture ou pour finir de vous convaincre, je vous propose de découvrir aussi le travail en son et en images sur le site internet http://www.transola.fr/

Eric MERLO

J’ai 55 ans. Instituteur de formation mais musicien de conviction, je devins finalement bassiste de jazz et le suis toujours aujourd’hui. Le thème du temps me fascine et m’a conduit à l’écriture... Après deux essais non retenus par les éditeurs («La pie et le magicien» en 2001 et «Charmax» en 2005, désormais publiés sur mon site www.merlozone.fr), «Transola» est ainsi mon premier roman, tome I d’une trilogie à paraître... (source Persée)


lundi 18 septembre 2017

Starters - Lissa PRICE

Titre : Starters
Auteur : Lissa PRICE
Éditeur : Robert Laffont
ISBN : 9782221127605
Parution : mars 2012
A partir de 14 ans

Le mot de l'éditeur :

Dans un futur proche : après les ravages d'un virus mortel, seules ont survécu les populations très jeunes ou très âgées : les Starters et les Enders. Réduite à la misère, la jeune Callie, du haut de ses seize ans, tente de survivre dans la rue avec son petit frère. Elle prend alors une décision inimaginable : louer son corps à un mystérieux institut scientifique, la Banque des Corps. L'esprit d'une vieille femme en prend possession pour retrouver sa jeunesse perdue. Malheureusement, rien ne se déroule comme prévu... Et Callie réalise bientôt que son corps n'a été loué que dans un seul but : exécuter un sinistre plan qu'elle devra contrecarrer à tout prix! Le premier volet du thriller dystopique événement qui vous plongera au cœur d'une société dangereusement fascinée par les apparences, dans un avenir ou la jeunesse est devenu le bien le plus convoité et une véritable marchandise.

Mon avis :

La guerre des spores a décimé toute une partie de la population. N'ont survécu que les Starters (enfants) et les Enders (personnes âgées), vaccinés en priorité par les autorités. Résultat d'un conflit terrible qui aura laissé de trop nombreux orphelins sans soutien ni argent, Callie et Tyler, son jeune frère, doivent se débrouiller pour survivre. L'état de ce dernier nécessite des soins coûteux que sa sœur a de plus en plus de mal a lui procurer. C'est pour le sauver qu'elle va décider de se rendre à la Banque des Corps, une société qui propose aux Enders, moyennant finance, de prendre temporairement possession d'un corps de starter. Une location qui ne doit laisser aucune trace, aucun souvenir mais qui peut lui rapporter suffisamment d'argent pour assumer son frère. Contre toutes attentes, Callie se réveille avant la fin du contrat...

Je vous invite à lire la nouvelle Starter 0.1 (en accès gratuit) pour découvrir ce monde dystopique créé par Lissa PRICE. Les progrès de la médecine permettent aux Enders de vivre bien au delà de la centaine d'année mais n'empêchent pas les corps de vieillir. L'idée de la location de jeunes corps pour profiter d'une seconde jeunesse est très intéressante et nous permet de faire un focus sur les oppositions Starters/Enders que nous découvrons à travers les yeux de Callie qui se retrouve à vivre la vie de sa cliente. Des contrastes marqués et renforcés par les décennies qui les séparent. Le réveil anticipé de Callie lance le côté thriller du roman et c'est un succès. Bon on atteint pas le niveau annoncé (comparaison à Hunger Games) mais ça reste une série agréable grâce au rythme soutenu et aux nombreux rebondissements. Une dystopie en deux volumes plutôt efficace!

dimanche 17 septembre 2017

Lissa PRICE

Titulaire d'un mastère en écriture de UCLA, Lissa Price est une scénariste américaine de talent. Elle a écrit des programmes jeunesse destinés à la télévision et reçu de nombreuses récompenses pour ses scénarios. La duologie Starters, son premier projet pour ados et jeunes adultes, a créé, dès la soumission du manuscrit, l'événement auprès des éditeurs internationaux. Elle est désormais publiée dans plus de 30 pays. (source Robert Laffont)

jeudi 14 septembre 2017

Tant que nous sommes vivants - Anne-Laure BONDOUX

Titre : Tant que nous sommes vivants
Éditeur : Gallimard Jeunesse
ISBN : 9782070653799
Parution : septembre 2014
A partir de 14 ans

Le mot de l'éditeur :

Bo et Hama travaillent dans la même usine. Elle est ouvrière de jour, lui, forgeron la nuit. Dès le premier regard, ils tombent follement amoureux. Un matin, une catastrophe survient et ils doivent fuir la ville dévastée. Commence alors pour eux un fabuleux périple à travers les territoires inconnus... Mais quand l'ombre a pris la place de la lumière, l'amour suffit-il à nous garder vivants?

Mon avis :

Bo et Hama vivent dans le bonheur de leur amour tout frais mais puissant. Ils profitent autant qu'ils le peuvent des rares moments partagés devant l'usine où ils travaillent en horaires décalés et de leur jour de repos hebdomadaire. Un terrible accident va bouleverser leur vie en même temps que celle de la ville. Pour les habitants, Bo, l'étranger, ne peut-être que celui par qui le malheur frappe leur quotidien. Hama et lui doivent bientôt fuir. Accompagnés de la chienne Charbon et de ses petits, ils commencent un voyage sans retour...

Que vous dire en dehors du fait que trois années ont passé depuis ma lecture et que les émotions ressenties alors sont toujours intactes, présentes. C'est un chef-d’œuvre, un roman que l'on ne peut oublier tant par le style que par l'histoire et les nombreuses émotions qu'Anne-Laure BONDOUX nous transmet par lui. L'impression d'un conte, assez intemporel par les sujets abordés : l'Amour (notez bien le grand A), la perte, la reconstruction, la différence, la tolérance, etc. D'une manière générale, ce que l'auteur nous dépeint n'est autre que la nature humaine, dans sa grande complexité, dans ce qu'elle a de plus beau et de plus laid, dans cette perpétuelle ambivalence...

Si vous ne le connaissez pas encore, vous passez à côté d'une MERVEILLE, de ces romans que l'on peut communément nommer "classique" de la littérature et qui à mes yeux en est un 😍! La couverture, elle aussi, est magnifique, tellement pleine de sens... Je ne sais pas si c'est lié mais j'ai visualisé la première partie de l'histoire en noir et blanc, avec des passages plus sombres que d'autres. Puis les couleurs se sont installées progressivement... (J'avoue, ça fait un peu taré mais rassurez-vous, je me soigne 😜). 

A LIRE!!!

Anne-Laure BONDOUX

Anne-Laure Bondoux est l'auteur de «Le temps des miracles» (2009), «Les larmes de l'assassin» (2003), «Pépites» (2005), «La Princetta et le Capitaine» (2004), «Le destin de Linus Hoppe» (2001), «La vie comme elle vient» (2004). Récompensés par de nombreux prix, ses romans sont traduits dans le monde entier. (source Gallimard Jeunesse)


mercredi 13 septembre 2017

Sélection du 1er Prix Vendredi

"En partenariat avec la Fondation d’Entreprise La Poste, les éditeurs Jeunesse du Syndicat national de l’édition initient le premier prix national de littérature ado. Nommé «Prix Vendredi», en référence à Michel Tournier, il récompensera un ouvrage francophone, destiné aux plus de 13 ans. Il sera remis à Paris, le 9 octobre 2017, en même temps que les grands prix de littérature générale."

La sélection a été dévoilée et quelle joie d'y trouver deux très gros coups de cœur : "Power Club" (Alain GAGNOL – Syros) et "Colorado Train" (Thibault VERMOT – Sarbacane).

💗💗💗💗💗💗

Des titres dans ma PAL ou dans ma Wish-List :
"Sirius" (Stéphane SERVANT - Rouergue) qui fera l'objet d'une lecture commune avec La bulle de Fred, "Naissance des cœurs de pierre" (Antoine DOLE - Actes Sud Junior) et le tant attendu (en ce qui me concerne 😍) "L'Aube sera grandiose" (Anne-Laure BONDOUX - Gallimard Jeunesse).


Et d'autres que je vais m'empresser de découvrir (toutes les occasions sont bonnes 😜) :
"La loi du Phajaan" (Jean-François CHABAS - Didier Jeunesse), "Rage" (Orianne CHARPENTIER - Gallimard Jeunesse), "Magnetic Island" (Fabrice COLIN - Albin Michel), "Dans la forêt d'Hokkaido" (Éric PESSAN - l'Ecole des loisirs) et "Star trip" (Éric SENABRE - Didier Jeunesse). 



Félicitations et bonne chance à toutes et à tous! 😉

samedi 9 septembre 2017

Mon ennemi Arnie - Jeremy BEHM

Titre : Mon ennemi Arnie
Auteur : Jeremy BEHM 
Éditeur : Syros
ISBN : 9782748523508
Parution : mai 2017
A partir de 14 ans

Le mot de l'éditeur :

Arnie Spencer est un adolescent extraordinaire, un héros. Personne, à Ithaca, n’est près d’oublier cette nuit d’été durant laquelle il est venu à bout d’un serial killer qui terrorisait la petite ville depuis des mois. Seulement, tout le monde n’est pas dupe. Deux de ses camarades de lycée étaient avec Arnie la fameuse nuit. Fox et Cliff savent qu’il n’est pas le sauveur au destin tragique, mais plutôt un psychopathe en puissance, celui qui se fait appeler le «Chat de Schrödinger». Encore faut-il qu’on les croie!

Mon avis :

Plus d'un an après l'histoire du "Pretender", Arnie prépare son retour à Ithaca où il sait qu'il sera accueilli en héros. Mais la gloire lui importe peu. Il est animé par la vengeance et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il a pas mal de comptes à solder! De leur côté, Fox et Cliff ne sont plus les mêmes, obligés de garder un trop lourd secret, ils ont fini par s'éloigner et se refermer sur eux même. C'est cette attitude qui, sans qu'ils le veuillent, va ramener Arnie dans leur vie... Ce dernier a bien changé, il s'est emparé du paradoxe de Schrödinger et comme ce célèbre chat, il se dit à la fois mort et vivant. Le chat compte bien s'amuser avec les souris avant de les éliminer...🐱🐭

Manipulation, angoisse, tueur en série, amitié, humour... on prend les mêmes ingrédients et on recommence. En fait, non! Je pense que Jeremy BEHM a légèrement modifié l'assaisonnement et je dois dire que le résultat est encore plus savoureux... 😈 Le côté roman choral nous donne toujours un roman difficile à fermer avant de l'avoir terminé et renforce grandement le suspense (merci pour le manque de sommeil!😜). Arnie est très bien travaillé, il est machiavélique à souhait! Doué d'une grande intelligence, il a toujours une longueur d'avance sur ses adversaires et se sent investi d'une «mission d'intérêt public». Ce sera peut-être un peu cliché pour certain mais au final c'est bien comme ça que l'on se représente les grands psychopathes! Perso sur moi ça fonctionne très bien! Coup de 💗💗💗💗!!!

mardi 5 septembre 2017

Colorado Train - Thibault VERMOT

Titre : Colorado Train
Auteur : Thibault VERMOT
Éditeur : Sarbacane
ISBN : 9782377310005
Parution : septembre 2017
A partir de 15 ans

Le mot de l'éditeur :

Durango, 1949. La poussière rouge. L’Amérique profonde, à peine sortie de la deuxième Guerre. C’est dans ce monde-là que grandissent Michael et ses copains. Durham et George passent des journées à construire une fusée ; le gros Don s’efforce d’échapper aux brutes du collège, tandis que Michael consigne les aventures de la bande dans son Cahier. L’enfance, les jeux, les rêves comme une marmite cuisant au soleil de juillet… Jusqu’au jour où un gosse de la ville disparaît. Avant d’être retrouvé, quelques jours plus tard, à moitié dévoré. Aussitôt, les cinq copains décident d’enquêter. Dans l’ombre, le tueur – la Chose ? – les regarde s’agiter. Et bientôt, les prend en chasse.

Mon avis :

Thibault VERMOT nous offre un thriller à la limite du roman d'épouvante. La tension est omniprésente, croissante, alimentée par les courts chapitres réservés à cette menace qui pèse sur Durango. Je dis "cette menace" car c'est le ressenti tout au long de la lecture. J'ai aimé le côté très abstrait, presque surnaturel, de ce tueur cannibale. Le mythe du Wendigo se mêlant à celui du Croque-mitaine. Une ombre en plein hiver, un monstre assoiffé de sang et de chair fraîche (rôtie de préférence). Je me suis surpris à bloquer ma respiration plusieurs fois!

Face à lui, la bande d'amis, unis comme les doigts de la main, Suzy, Michael, Durham, Georges et Don. La force de ces jeunes est sans nul doute cette profonde amitié qui les unit. A une époque où les jeux en extérieur sont les seules distractions, l'auteur nous propose quelques bouffées d'oxygènes dans leurs rêves de gosses, leurs escapades et leurs soirées dans une cabane que l'on aimerait partager avec eux. Et puis il y a cette enquête, menée en parallèle de celle de la police et qui va les entraîner dans une course poursuite terrifiante...

En conclusion, je conseille ce roman : 
  • Aux amateurs de frissons et de sensations fortes.
  • Aux apnéistes professionnels pour un entraînement efficace au sec 😜

Thibault VERMOT

Thibault Vermot est né à Dijon en 1985 et vit près de Rouen. Agrégé de Lettres, il enseigne au collège et dans le supérieur. Il avoue un penchant pour Edgar Poe, Stephen King, les films de Kubrick, Edward Hopper et le rock progressif. Comme Don, il adore les hamburgers, comme Michael la photo ; il nettoie ses binocles comme Durham, avec son t-shirt ; il a l’imagination débordante de George, et une belle propension aux cauchemars. Colorado Train est son tout premier roman. (Source Sarbacane)

vendredi 1 septembre 2017

1er septembre 2017, un petit point sur ma PAL



Bon c'est pas tout ça mais je suis quand même passé à deux (minuscules) doigts de la Catastrophe!!! Avec tous ces chamboulements, ça faisait un moment que je n'étais pas allé en librairie (😨). Ma PAL a fondu comme un esquimau (🍦) sur la plage (😱)!!! mais heureusement je me suis repris en main et j'ai évité la pénurie 😎. Donc en ce moment, je lis l'ultime roman de ma précédente PAL, "Colorado Train" de Thibault VERMOT aux éditions Sarbacane. Un thriller hyper efficace mais je vous en parlerai plus tard (😱😱😱).

Mes nouveautés : 

- "Lady Helen – Tome 2 : Le Pacte des Mauvais Jours" de Alison GOODMAN aux éditions Gallimard Jeunesse. Parce que le tome 1 💗 😍 
- "Sirius" de Stéphane SERVANT aux éditions Rouergue Jeunesse. Deux raisons pour celui-ci : "La langue des bêtes" a été un ÉNORME COUP DE CŒUR!!! Et puis tout le monde en parle et je suis faible! 😜
- "Shikanoko – Livre 3 : L'Empereur Invisible" de Lian HEARN aux éditions Gallimard Jeunesse. Je suis tombé amoureux de cette série et j'ai vraiment hâte de la terminer pour enfin lire "Le Clan des Otori".
- "Mon ennemi Arnie" de Jeremy BEHM aux éditions Syros. J'ai adoré "Mon ami Arnie" et on m'a dit que celui-là était encore mieux 😃.
- "La Cité de l'oubli" de Sharon CAMERON aux éditions Nathan. Parution fin d'année avec un quatrième de couverture qui me tente beaucoup...


Les fidèles auront tout de suite vu l'intrus qui se cache sur la photo... Oui j'ai déjà lu "Grupp" mais je viens tout juste de recevoir cette version dédicacée par l'auteur alors il n'est pas dans ma PAL mais je profite de ce post pour remercier les éditions Syros et Yves GREVET! 😍