lundi 16 octobre 2017

Sirius - Stéphane SERVANT

Titre : SIRIUS
Éditeur : Rouergue Jeunesse
ISBN : 9782812614330
Parution : août 2017
A partir de 14/15 ans et beaucoup +++

Le mot de l'éditeur :

Alors que le monde se meurt, Avril, une jeune fille, tente tant bien que mal d'élever Kid. Entre leurs expéditions pour trouver de la nourriture et les leçons données au petit garçon, le temps s'écoule doucement... jusqu'au jour où le mystérieux passé d'Avril les jette brutalement sur la route. Il leur faut maintenant survivre sur une terre stérile pleine de dangers. Stéphane Servant, avec tout son talent de conteur, nous plonge dans un univers post-apocalyptique aussi fascinant que vénéneux. Une lecture addictive!

Lecture commune

Avant de commencer, sachez que "Sirius" a fait l'objet d'une lecture commune avec Fred (La bulle de Fred). Une passion commune, des goûts similaires et le plaisir du partage. Il n'en fallait pas plus pour nous lancer ensemble dans cette aventure. Une première pour chacun de nous et, que ce soit le titre choisi ou encore l'échange qui a suivi notre lecture, ça a été une très bonne expérience. A refaire donc!!! Pour en savoir plus à propos de Fred, je vous invite à allez buller sur son blog et sa page Facebook! 😉

L'avis de Fred :

Je fus conquis par ma lecture et Sirius est un véritable coup de coeur ! Il s’agit d’une véritable critique de l’humanité, des choix que nous faisons, de notre façon d’agir. Pour ma part, c’était la première fois que je lisais un roman de Stéphane Servant et je dois reconnaître que j’ai adoré son écriture qui est fluide et poétique. Si son roman est destiné à la jeunesse, il s’adresse néanmoins à tout le monde.
Un autre point fort de ce roman, les personnages. Si au départ on peut penser que les animaux sont des personnages secondaires, il n’en est rien. Dans cette histoire, les animaux sont des personnages centraux et importants de l’intrigue. Ils pourraient même être plus importants qu’Avril qui pour le coup ne serait qu’un personnage secondaire. Le petit garçon, Kid, est très attachant et son langage enfantin y est pour beaucoup. Mais il est également un personnage avec une maturité plus adulte lorsque le lecteur accède à sa pensée.
La structure de ce roman est également primordiale. On remarque au départ que la numération des chapitres commence à 69 pour aller jusqu'à 0 puis recommence à un ce qui correspond au tout dernier chapitre. Afin de ne pas vous spoiler, je ne vous dirais pas dans quel but cela est fait mais c’est une excellente idée ! Si ce roman a un aspect de Science-Fiction, ce n’est qu’un déguisement ! Cette histoire pourrait très bien être réelle grâce aux thèmes qu’elle aborde tels que l’immigration, la maladie ou l’écologie.
J’ai adoré ce roman et je ne peux que vous le conseiller. C’est un livre à mettre dans toutes les mains et à lire absolument !

Ma note : 10 / 10

Mon avis :

La vie se meurt, touchée par un mystérieux virus qui provoque la stérilité. Sans descendance, les espèces risquent de s'éteindre dans une nouvelle crise biologique majeure. Dans ce monde post-apocalyptique, Kid, un petit garçon âgé d'environ 7 ans et sa grande sœur, Avril, vivent dans une cabane, perchée dans les arbres. On est loin du confort d'un palace, mais une capsule de survie à proximité leur permet de se nourrir. Le plus difficile est d'élever le jeune enfant, de le canaliser. Quand Sirius les rejoindra, ils partiront pour la montagne. La promesse faite à Kid pour le faire patienter. Un mensonge parmi d'autres pour une adolescente perdue qui se retrouve rattrapée par un passé obscur. C'est contrainte et forcée, qu'avec Kid, elle va prendre la route en direction d'une chimère seulement représentée par une vieille photo...

Stéphane SERVANT ne s'arrête pas sur l'avenir de l'humanité mais sur celui de l'ensemble des êtres vivants, tous touchés par la stérilité. Les animaux ont la part belle mais n'oublions pas qu'avant tout, l'Homme est un animal! A mon avis, les personnages principaux sont Sirius, Esope, Un, Arthos... et Kid!!! Ce gamin est juste exceptionnel! Un petit sauvage, élevé loin de toutes civilisations et des horreurs qu'à vécu le monde depuis l'apparition du virus. Il a un langage très basique, en retard pour son âge et en même temps, une maturité extraordinaire que l'on découvre lors de ses lectures du "Livre vivant" avec les zanimaux 🐷🐴🐭🐻. Il est fasciné par eux, qui ont presque disparu, exterminés par les Hommes qui les tiennent pour responsables de la propagation du virus. C'est là toute la bêtise et la cruauté de l'humanité. Animaux et migrants ne peuvent être que ceux par qui le mal est venu...

Ce roman est extrêmement touchant, criant de vérité. Je ne m'imagine pas un monde post-apocalyptique autrement. Les réactions des différents protagonistes croisés sur la route ne pouvaient pas être plus parlantes. Très pessimistes pour la plupart (fanatisme, résignation, rejet et violence) il y en a aussi, et heureusement, de plus belles et positives (l'entraide, la bonté et la tolérance). L'Homme est, et a toujours été, capable du pire comme du meilleur... J'étais déjà conquis par l'écriture de l'auteur dans son précédent roman et il ne fait que confirmer son talent. C'est très beau et poétique alors qu'il ne lésine pas sur les horreurs. Un belle critique de l'humanité dans sa relation à la nature et surtout face à ce qu'elle a de pire, représenté par les étoiles noires ou encore la ville...

J'ai absolument tout aimé, une vraie pépite!!! J'ai eu des zétoiles plein les yeux tout au long de ma lecture. ✨✨✨  Je n'ai remarqué le jeu des chapitres qu'à la fin mais quelle bonne idée!!! Rien n'est laissé au hasard, l'écriture est sublime, travaillée et profonde. Bref j'ai adoré! C'est un immense coup de cœur et je n'ai relevé absolument aucun défaut!!! Je recommande ce roman au plus grand nombre. Lisez Sirius et faites le lire!!!

Stéphane SERVANT

Après des études de littérature anglophone, Stéphane Servant a été intervenant artistique en milieu scolaire et associatif. Il s'est ensuite aventuré dans le développement culturel, les arts du cirque, le graphisme, l'illustration de presse. Il se consacre aujourd'hui pleinement à l'écriture d'albums jeunesse et de romans. (source Rouergue Jeunesse)

vendredi 13 octobre 2017

Génération K - Tome 3 - Marine CARTERON

Titre : Génération K – Tome 3
Auteur : Marine CARTERON
Éditeur : Rouergue Jeunesse
ISBN : 9782812614835
Parution : octobre 2017
A partir de 14/15 ans

Le mot de l'éditeur :

Après la mort de Mina, l’étau se resserre autour des génophores qui n’ont jamais été autant en danger. Toujours traqués par Biomedicare, la fuite n’est plus une solution. S’ils veulent mettre un terme à la propagation du virus et s’affranchir du Maître, ils vont devoir faire face et livrer leur ultime bataille. Élu meilleur roman jeunesse 2016 par la rédaction de Lire, Marine Carteron met un redoutable point final à sa trilogie Génération K.

Mon avis :

Les puissants de ce monde sont sur les dents, le plan de Karl Bathory de Kapolna, le père de Kassandre, ne fonctionne pas comme prévu et le métavirus censé assurer leur suprématie est incontrôlable. Sans un échantillon de sang des génophores pour mettre au point le vaccin, c'est l'humanité toute entière qui sera éradiquée... Cette menace pousse nos amis à revoir leur plan, se cacher n'est plus une solution. Il leur reste quand même à échapper au Maître, avide de retrouver toute sa puissance. Sans les offrandes manquantes, il n'est que l'ombre de lui-même mais une ombre effrayante qui reste extrêmement dangereuse... Tremblez pauvres mortels devant la colère du Maître et la puissance dévastatrice du métavirus! La fin est inévitable mais comment sera la votre? 😈

😭😭C'est finiiiiiiiiiiiiiiiiiii!!!!!!!😭😭

Horrible défaut que l'impatience, on ne cesse de nous le répéter et pourtant c'est difficile à contrôler. Alors, oui, je me suis jeté sur ce dernier tome! J'ai plus qu'adoré les deux premiers ainsi que "Les Autodafeurs" et il y a aussi l'auteure, Marine CARTERON, qui me fait mourir de rire avec ses personnages Kassandre et Césarine sur Facebook. J'aime bien les gens qui sont plusieurs dans leur tête, ça me rassure! 😂 Le problème avec l'impatience, c'est que quand c'est fini (et vraiment fini pour le coup) ça nous laisse un vide, un pincement au cœur...

Bon revenons en à l'objet de ma chronique, l'ultime tome d'une trilogie que je vous conseille évidemment avec force et vigueur! Retrouvez Ka, Georges et Enki pour leur ultime combat. Un page turner diablement efficace avec toujours beaucoup d'actions, d'hémoglobine et de révélations. Vous serez enfin tout sur l'origine du Maître et même si vous ne survivrez pas suffisamment longtemps pour le raconter, vous aurez au moins la satisfaction de ne pas mourir bête! 😜 Marine CARTERON nous offre une fin aussi surprenante qu'excellente. J'aurai pu détester, mais je crois que c'est la meilleure fin qui soit... Je vous laisse bien sûr découvrir celle-ci et me donner votre avis (si vous en avez le temps 😈)...

lundi 9 octobre 2017

Martyrs - Livres 1 & 2 - Oliver PERU


Titre : Martyrs – Livres 1 & 2
Auteur : Oliver PERU
Éditeur : J'ai Lu
ISBN : 9782290061015 / 9782290086759
Parution : mars 2013 / août 2014
A partir de 15 et +++

Le mot de l'éditeur :

Irmine et Helbrand, deux frères assassins descendant d’un ancien peuple guerrier, vivent dans les ombres de la plus grande cité du royaume de Palerkan. Alors qu’ils se croient à l’abri des persécutions dont ont souffert leurs ancêtres, leur passé sanglant les rattrape, sous les traits d’un borgne qui semble nourrir pour eux de sombres projets. Et tandis que la guerre menace d’embraser le monde, que les puissants tissent de noires alliances, ils vont devoir choisir un camp. Leur martyre ne fait que commencer…

Mon avis :

Amateurs de fantasy et curieux devraient se régaler avec cette trilogie fantasy française très réussie. J'ai beaucoup aimé le premier tome même s'il est très introductif. Il n'est pas difficile de se rendre compte du travail de l'auteur pour donner un résultat très cohérent et beaucoup de profondeur à l'histoire et aux personnages. Des intrigues complexes et une multitude de personnages tous plus intéressants les uns que les autres les jumeaux en tête bien sûr!

Un deuxième tome qui nous donne de nombreuses réponses aux interrogations soulevées par le Livre 1. L'auteur y remonte dans le passé et dans l'histoire mystérieuse des Arserkers, ces guerriers légendaires dont les derniers représentants sont nos jumeaux et le borgne. Un voyage dans le temps périlleux mais réussi avec brio par Oliver Peru qui ne laisse rien au hasard et nous permet de comprendre beaucoup de choses.

Gros points forts : les personnages! Tous très bien construits, qu'ils soient bons ou mauvais, tous sont cohérents et leurs histoires personnelles expliquent bien qui ils sont. Le destin tragique de Kassis où encore le quotidien de ce gros Reycorax, Karmalys, ne vous laisseront pas indifférents. Beaucoup de questions restent pourtant sans réponse et le tome 3 se fait attendre alors je profite de ma chronique pour poser une question, sans doute peu originale, à quand la suite??? Quelle que soit la réponse, cela vous laisse le temps de découvrir les deux premiers tomes de cette trilogie fantasy passionnante! Bonne lecture! 😉

mercredi 4 octobre 2017

Un hiver en enfer - Jo WITEK

Titre : Un hiver en enfer
Auteur : Jo WITEK
Éditeur : Actes Sud Junior
ISBN : 9782330034306
Parution : août 2014
A partir de 14/15 ans

Le mot de l'éditeur :

Les liens maternels peuvent-il être dangereux?
Un huis clos glaçant entre une mère et son fils, en plein cœur de l’hiver.
Edward a grandi avec son père, brillant architecte. Sa mère, Rose, lointaine et fragile, revient un jour d’un long séjour en hôpital psychiatrique. Elle, qui n’a jamais su l’aimer, lui demande à présent de jouer le jeu de la famille soudée. Pour le jeune garçon, il est hors de question d’effacer toutes ces années privées de l’amour maternel. Il préfère se réfugier dans le monde virtuel des jeux vidéo. Tout bascule avec la mort accidentelle de son père. Il se retrouve seul dans un chalet avec cette mère haïe, qui soudainement l’étouffe d’affection et l’isole davantage. Un face-à-face terrible commence au cœur de l’hiver. Deux êtres. Deux folies. Au point de conduire au meurtre? Qui entre eux deux dit la vérité? Un seul, forcément...

Mon avis :

Jo WITEK nous plonge dans une histoire sombre et prenante. Un ado presque orphelin de mère tant elle a toujours été absente de sa vie. Régulièrement internée pour des troubles psychiatriques, elle n'a jamais su donner l'amour que doit recevoir un enfant. Quand elle revient de l'un de ses séjours en clinique en se disant réellement guérie, Edward a bien du mal a renouer le lien. La mort accidentelle de son père le laisse seul avec cette inconnue devenue une mère trop présente, oppressante...

La psychologie des personnages est le point fort de ce roman. Un ado renfermé, à l'aise seulement dans les mondes virtuels des jeux vidéo seul à seul avec une femme miraculeusement guérie de troubles maniaco-dépressifs et qui veut rattraper le temps perdu. La paranoïa s'invite dans un chalet isolé et le doute s'insinue quand à la santé psychologique des protagonistes. Qui de la mère ou du fils est le plus fou? L'enfermement fait monter la tension. L'atmosphère se fait de plus en plus pesante, chargée en émotions. Les questions fusent jusqu'aux toutes dernières pages. Si tu es en quête de frissons, cet excellent thriller est fait pour toi!

Jo WITEK

Au départ comédienne et conteuse, JO WITEK se dirige assez vite vers l’écriture. D’abord pour le cinéma, en tant que scénariste et lectrice, puis pour la presse écrite et la littérature. Depuis 2009 elle écrit particulièrement pour les ados, des documentaires à La Martinière Jeunesse et des romans, au Seuil Jeunesse – En un tour de main et Récit intégral (ou presque) d’une coupe de cheveux ratée. Chez Actes Sud Junior, elle est l'auteur de Peur Express, Rêves en noir, Un hiver en enfer, Ma vie en chantier, Un jour j'irai chercher mon prince en skate, Le Domaine, Y a pas de héros dans ma famille et Une fille de.... Elle réside à Pézenas. (source Actes Sud Junior)


lundi 2 octobre 2017

Octobre : Nouveautés dans ma PAL + Wish-List

On aimerait tous les lire mais il faut faire des choix... Voici les petits derniers à intégrer ma PAL : 



Demain il sera trop tard, le dernier roman de Jean-Christophe TIXIER. J'aime beaucoup ce qu'il fait depuis qu'il y a cinq ans, j'ai découvert Les initiés aux éditions Rageot. Il faudra que je vous en parle un de ces jours. 







La lune est à nous de Cindy VAN WILDER. Plus trop besoin de vous donner de raison, vous vous serez rendu compte que je suis complètement fan. Hâte de la découvrir dans un style totalement différent des Outrepasseurs ou Memorex (Gulf Stream).






Star Trip, Eric SENABRE aux éditions Didier Jeunesse. Sélectionné pour le premier Prix Vendredi, je me suis laissé tenter sur les conseils de ma libraire qui avait adoré son précédent roman.




Le mois d'octobre va aussi être un mois difficile pour mon compte en banque R.I.P 😇 Des sorties très attendues :




Les Haut-Conteurs : Origines, Oliver PERU & Patrick Mc SPARE, aux éditions Scrineo. Fan de la première heure, ce préquel a déjà sa place à côté de ses grands frères et si d'autres suivent je me débrouillerais toujours 😊




Génération K - Tome 3, Marine CARTERON, aux éditions du Rouergue Jeunesse. En tant que membre, impossible de passer à côté!!! 




La pâtisserie Bliss - Tome 4 : La bouchée ensorcelée, Kathryn LITTLEWOOD chez Pocket Jeunesse. Une série délicieuse! Très heureux d'apprendre la sortie de cette nouveauté.




Les travaux d’Apollon - Tome 2 : La prophétie des Ténèbres, Rick RIORDAN aux éditions Albin Michel WIZ. Là encore no comment! 😜




Agence Mystérium - Tome 1 : Le fantôme de Saint Malo, Loïc LE BORGNE aux éditions Scrineo. Parce que... l'auteur et l'éditeur! 💗





Et certainement plein d'autres que je découvrirais en librairie... 

samedi 30 septembre 2017

La cité de l'oubli - Sharon CAMERON

Titre : La cité de l'oubli
Auteur : Sharon CAMERON
Éditeur : Nathan
ISBN : 9782092575192
Parution : octobre 2017
A partir de 14 ans

Le mot de l'éditeur :

Tous les douze ans, ils oublient. Pas moi. Tous les douze ans, les habitants de Canaan subissent un phénomène mystérieux : ils perdent la mémoire et oublient qui ils sont. Ceux qui n'ont pas consigné leurs souvenirs dans leur journal perdent leur identité et deviennent des parias. Les autres se reconstruisent grâce aux informations qu'ils redécouvrent dans leur journal. Nadia, 16 ans, cache un lourd secret : il y a douze ans, elle n'a pas oublié. Elle se souvient du chaos qui a saisi la cité, tout comme elle se rappelle que son père a falsifié les journaux de sa mère et de ses sœurs pour les abandonner… À l'approche du nouvel Oubli, elle redoute que sa famille soit de nouveau éclatée. Pour éviter cela, elle doit percer le secret de ce phénomène, avant que tout le monde ait oublié.

Mon avis :

«Nous sommes fait de nos souvenirs» Imaginez un monde où tout les douze ans, la perte de mémoire serait inévitable... La solution mise en place est de retranscrire son quotidien dans des livres en respectant les principes du conseil :

«1. Les livres devront être écrits chaque jour. Seule la vérité sera consignée.
2. La vérité n'est ni bonne ni mauvaise. Quand nous écrivons la vérité nous écrivons ceux que nous sommes.
3. Les livres seront obligatoirement attachés à nos corps. Quand nous gardons nos livres sur nous, nous nous souvenons de qui nous sommes.
4. Les livres remplis seront emportés aux archives. Quand nous y déposons nos livres, nous apprenons notre vérité.
5. Quand nous oublions, lisons nos livres. Quand nous lisons nos livres, nous nous remémorons notre vérité.
6. Lorsqu'un livre est modifié, la vérité est modifié. Quand un livre est détruit, nous sommes détruits.»

Le conseil, avec à sa tête Janis, contrôle et punit les habitants, isole les perdus (ceux qui n'ont plus de livre) et apporte l'ordre dans la cité entre deux oublis. Cela fera bientôt douze ans depuis le dernier oubli et Nadia se prépare pour protéger ceux qu'elle aime. Elle sera leur mémoire pour éviter qu'ils ne soient séparés. Elle se souvient des semaines et des jours qui ont précédé l'oubli et sait que certains changent, se permettent de faire des horreurs qu'ils savent que tous oublieront, même eux. Dans sa volonté de protéger les siens, il se pourrait qu'elle cherche à comprendre ce phénomène cyclique pour tout simplement l'éviter et sauver tout Canaan.

«Pour ceux qui oublient, perdre la mémoire doit être une sorte de mort.»

La mémoire et la vérité, au cœur de cette dystopie et l'occasion pour Sharon CAMERON de proposer pal mal de réflexions : Que serions nous sans nos souvenirs? Sans une mémoire collective? Conscients de ce qui va leur arriver, certains décident de changer de vie, de tout abandonner pour tirer un trait sur les douze dernières années et recommencer à zéro. Est-il bon de se souvenir de tout? Parfois, il peut être préférable de rester dans l’ignorance et le mensonge...

Une révélation surprenante change le rythme en milieu de roman. Tout s'accélère en même temps que le moment de l'oubli approche à grand pas. J'ai beaucoup aimé cette deuxième partie, plus dans l'action et la révélation mais aussi, et c'est ce que l'on recherche dans une dystopie, dans le parallèle que l'on peut faire avec notre société, notre monde. C'est plutôt bien amené et je ne m'y attendais pas du tout. Bravo! Une dystopie originale qui ne se laissera pas oublier de sitôt... 

Sharon CAMERON


Page Facebook (en anglais)

mercredi 27 septembre 2017

Lady Helen – T. 2 : Le Pacte des Mauvais Jours - Alison GOODMAN

Titre : Lady Helen – Tome 2 : Le Pacte des Mauvais Jours
Auteur : Alison GOODMAN
Éditeur : Gallimard Jeunesse
ISBN : 9782070663484
Parution : août 2017
A partir de 13/14 ans

Le mot de l'éditeur :

Brighton, été 1812... Chassée par son oncle, lady Helen a trouvé refuge dans la station balnéaire à la mode. Déguisée en homme, elle s'entraîne avec lord Carlson à développer ses étranges pouvoirs. Lorsqu'au cours d'une soirée mondaine elle croise le duc de Selburn, Helen se retrouve au cœur de la rivalité entre les deux hommes. Mais ses propres sentiments ne pèsent guère au regard des intérêts du Club des mauvais jours. L'un de ses membres éminents est venu lui confier une mission très délicate...

Mon avis :

En intégrant le Club des Mauvais Jours, Helen a choisi de vouer sa vie au combat contre les forces du mal, incarnés par les abuseurs. Après une courte formation, et en l'absence de Lord Carlson, il lui faut prêter serment devant Pike, représentant du ministre de l'intérieur et farouche opposant de sa seigneurie. Un serment qui engage plus que son honneur, sa vie! S'opposer à un ordre reviendrait à se rendre coupable de haute trahison. Outre la menace de l'abuseur suprême, c'est l'état de santé de Lord Carlson qui pose question. Le mystère qui entoure son état et l'aversion de Pike vont grandement compliquer la vie et les choix de la jeune vigilante...

Les femmes sont toujours à l'honneur avec le duo Helen/Darby. Malgré le respect des convenances et de leurs valeurs, elles ont un fort caractère et refusent la place réservée à la gente féminine, l'absence de choix et la faiblesse qu'on leur prête. Aspect renforcé par la formation de Helen qui lui impose de se travestir en homme et la présence de Carlson et Selburn trop protecteurs à son goût... Un apprentissage qui va aussi les mettre face aux conséquences de leurs nouvelles fonctions... 

Alison GOODMAN nous offre un deuxième tome excellentissime pour un coup de cœur très largement confirmé!!! Toujours en immersion au XIXème siècle avec les nombreuses descriptions très documentées. Ce tome 2 regorge de révélations et de nouveaux personnages le tout à un rythme beaucoup plus soutenu puisqu'il n'est plus question d'introduire l'intrigue. C'est aussi plus sombre avec des excursions dans les petites ruelles malfamées de Brighton. J'aime absolument tout dans cette série! Le style, le rythme, le décor, et bien sûr les personnages! Les pages défilent à une vitesse folle et arrivé à la fin on ne peut qu'attendre la suite en spéculant sur l"ultime tome à venir... Hâte!!! 💗💗💗💗 

samedi 23 septembre 2017

Tim et le monde d’équinoxe – Tome 1 : Transōla - Eric MERLO

Titre : Tim et le monde d’équinoxe – Tome 1 : Transōla
Auteur : Eric MERLO
Éditeur : Persée
ISBN : 9782823116823
Parution : sept. 2016
A partir de 14 ans et +++++

Le mot de l'éditeur :

Un bâton fait d'une matière étrange ressemblant à du bois, nervurée. Une marque rouge qui le parcourt lentement au fil des jours. Une boîte métallique sans ouverture apparente. Un bruit quand on la secoue. Tim et Tania sont face aux énigmes que posent ces deux objets. Cherchant à les résoudre, ils vont découvrir Transōla, le monde d'équinoxe. Ils partiront à la recherche d'un mystérieux Victor dans un univers exotique et démesuré, à la faible gravité, sans jour ni nuit, où le vent n'existe que dans deux cylindres de courants d'air, où le temps se comporte de manière étonnante.

Mon avis :

Tim et Tania (alias TB) sont cousins. Ils se retrouvent pendant les vacances dans une maison de famille en Normandie. C'est là qu'en 2007, Tim s'est vu remettre d'étranges objets par un inconnu. D'un côté une boîte en métal hermétiquement close et sans mécanisme apparent, de l'autre, un étonnant bâton qui porte un anneau rouge qui se déplace à sa surface... Lorsqu'il les montre à TB, commence une enquête pour découvrir leur origine et comprendre leur utilité. Des recherches qui vont les entraîner dans un univers parallèle à faible gravité où la nuit n'existe pas : le monde d’équinoxe. Ainsi nommé car le passage ne s'ouvre qu'aux équinoxes. Six mois pour retrouver l'inconnu de 2007 et reprendre le passage en sens inverse...

🚨🚨🚨Alerte coup de cœur!!!🚨🚨🚨

Impossible de passer à côté de, plus que du potentiel, du génie de ce roman! Oui, ce roman est gé et nial!!! Je me suis laissé emporter dans cette aventure hors norme, dans ce monde d’équinoxe hyper original. Ce roman a tout pour plaire en commençant par les personnages principaux Tim et TB, très attachants. Au gré de leurs explorations, ils vont faire des rencontres incroyables, marquantes pour certaines, dans des lieux tous plus différents les uns que les autres (sociétés, langues, architectures, moyens de transports...). 

Les autres atouts : le suspens, l'action, l'humour, sans oublier le fantastique, le tout savamment dosé par un auteur à l'imagination débordante. L'univers qu'il nous propose est exploré avec beaucoup de détails et toujours avec cohérence. Le réalisme en est hallucinant tant le monde est parfaitement maîtrisé. L'auteur a réponse à toutes les situations, à tous les paradoxes. J'adore! Eric MERLO a une écriture très immersive, j'ai vécu toute cette aventure de l'intérieur et j'ai vraiment hâte d'y retourner pour explorer Noo! 

Le seul parasite dans ma lecture fut le manque de temps pour le lire d'une traite. J'ai pesté et encore pesté mais ce fut une semaine chargée (celle de l'équinoxe d'automne d'ailleurs 😉) Aux amateurs d'univers fantastiques, et à toutes celles et ceux chez qui j'ai éveillé un peu de curiosité, il vous faut ce roman!!!


Pour prolonger le voyage après votre lecture ou pour finir de vous convaincre, je vous propose de découvrir aussi le travail en son et en images sur le site internet http://www.transola.fr/

Eric MERLO

J’ai 55 ans. Instituteur de formation mais musicien de conviction, je devins finalement bassiste de jazz et le suis toujours aujourd’hui. Le thème du temps me fascine et m’a conduit à l’écriture... Après deux essais non retenus par les éditeurs («La pie et le magicien» en 2001 et «Charmax» en 2005, désormais publiés sur mon site www.merlozone.fr), «Transola» est ainsi mon premier roman, tome I d’une trilogie à paraître... (source Persée)


lundi 18 septembre 2017

Starters - Lissa PRICE

Titre : Starters
Auteur : Lissa PRICE
Éditeur : Robert Laffont
ISBN : 9782221127605
Parution : mars 2012
A partir de 14 ans

Le mot de l'éditeur :

Dans un futur proche : après les ravages d'un virus mortel, seules ont survécu les populations très jeunes ou très âgées : les Starters et les Enders. Réduite à la misère, la jeune Callie, du haut de ses seize ans, tente de survivre dans la rue avec son petit frère. Elle prend alors une décision inimaginable : louer son corps à un mystérieux institut scientifique, la Banque des Corps. L'esprit d'une vieille femme en prend possession pour retrouver sa jeunesse perdue. Malheureusement, rien ne se déroule comme prévu... Et Callie réalise bientôt que son corps n'a été loué que dans un seul but : exécuter un sinistre plan qu'elle devra contrecarrer à tout prix! Le premier volet du thriller dystopique événement qui vous plongera au cœur d'une société dangereusement fascinée par les apparences, dans un avenir ou la jeunesse est devenu le bien le plus convoité et une véritable marchandise.

Mon avis :

La guerre des spores a décimé toute une partie de la population. N'ont survécu que les Starters (enfants) et les Enders (personnes âgées), vaccinés en priorité par les autorités. Résultat d'un conflit terrible qui aura laissé de trop nombreux orphelins sans soutien ni argent, Callie et Tyler, son jeune frère, doivent se débrouiller pour survivre. L'état de ce dernier nécessite des soins coûteux que sa sœur a de plus en plus de mal a lui procurer. C'est pour le sauver qu'elle va décider de se rendre à la Banque des Corps, une société qui propose aux Enders, moyennant finance, de prendre temporairement possession d'un corps de starter. Une location qui ne doit laisser aucune trace, aucun souvenir mais qui peut lui rapporter suffisamment d'argent pour assumer son frère. Contre toutes attentes, Callie se réveille avant la fin du contrat...

Je vous invite à lire la nouvelle Starter 0.1 (en accès gratuit) pour découvrir ce monde dystopique créé par Lissa PRICE. Les progrès de la médecine permettent aux Enders de vivre bien au delà de la centaine d'année mais n'empêchent pas les corps de vieillir. L'idée de la location de jeunes corps pour profiter d'une seconde jeunesse est très intéressante et nous permet de faire un focus sur les oppositions Starters/Enders que nous découvrons à travers les yeux de Callie qui se retrouve à vivre la vie de sa cliente. Des contrastes marqués et renforcés par les décennies qui les séparent. Le réveil anticipé de Callie lance le côté thriller du roman et c'est un succès. Bon on atteint pas le niveau annoncé (comparaison à Hunger Games) mais ça reste une série agréable grâce au rythme soutenu et aux nombreux rebondissements. Une dystopie en deux volumes plutôt efficace!

dimanche 17 septembre 2017

Lissa PRICE

Titulaire d'un mastère en écriture de UCLA, Lissa Price est une scénariste américaine de talent. Elle a écrit des programmes jeunesse destinés à la télévision et reçu de nombreuses récompenses pour ses scénarios. La duologie Starters, son premier projet pour ados et jeunes adultes, a créé, dès la soumission du manuscrit, l'événement auprès des éditeurs internationaux. Elle est désormais publiée dans plus de 30 pays. (source Robert Laffont)

jeudi 14 septembre 2017

Tant que nous sommes vivants - Anne-Laure BONDOUX

Titre : Tant que nous sommes vivants
Éditeur : Gallimard Jeunesse
ISBN : 9782070653799
Parution : septembre 2014
A partir de 14 ans

Le mot de l'éditeur :

Bo et Hama travaillent dans la même usine. Elle est ouvrière de jour, lui, forgeron la nuit. Dès le premier regard, ils tombent follement amoureux. Un matin, une catastrophe survient et ils doivent fuir la ville dévastée. Commence alors pour eux un fabuleux périple à travers les territoires inconnus... Mais quand l'ombre a pris la place de la lumière, l'amour suffit-il à nous garder vivants?

Mon avis :

Bo et Hama vivent dans le bonheur de leur amour tout frais mais puissant. Ils profitent autant qu'ils le peuvent des rares moments partagés devant l'usine où ils travaillent en horaires décalés et de leur jour de repos hebdomadaire. Un terrible accident va bouleverser leur vie en même temps que celle de la ville. Pour les habitants, Bo, l'étranger, ne peut-être que celui par qui le malheur frappe leur quotidien. Hama et lui doivent bientôt fuir. Accompagnés de la chienne Charbon et de ses petits, ils commencent un voyage sans retour...

Que vous dire en dehors du fait que trois années ont passé depuis ma lecture et que les émotions ressenties alors sont toujours intactes, présentes. C'est un chef-d’œuvre, un roman que l'on ne peut oublier tant par le style que par l'histoire et les nombreuses émotions qu'Anne-Laure BONDOUX nous transmet par lui. L'impression d'un conte, assez intemporel par les sujets abordés : l'Amour (notez bien le grand A), la perte, la reconstruction, la différence, la tolérance, etc. D'une manière générale, ce que l'auteur nous dépeint n'est autre que la nature humaine, dans sa grande complexité, dans ce qu'elle a de plus beau et de plus laid, dans cette perpétuelle ambivalence...

Si vous ne le connaissez pas encore, vous passez à côté d'une MERVEILLE, de ces romans que l'on peut communément nommer "classique" de la littérature et qui à mes yeux en est un 😍! La couverture, elle aussi, est magnifique, tellement pleine de sens... Je ne sais pas si c'est lié mais j'ai visualisé la première partie de l'histoire en noir et blanc, avec des passages plus sombres que d'autres. Puis les couleurs se sont installées progressivement... (J'avoue, ça fait un peu taré mais rassurez-vous, je me soigne 😜). 

A LIRE!!!

Anne-Laure BONDOUX

Anne-Laure Bondoux est l'auteur de «Le temps des miracles» (2009), «Les larmes de l'assassin» (2003), «Pépites» (2005), «La Princetta et le Capitaine» (2004), «Le destin de Linus Hoppe» (2001), «La vie comme elle vient» (2004). Récompensés par de nombreux prix, ses romans sont traduits dans le monde entier. (source Gallimard Jeunesse)


mercredi 13 septembre 2017

Sélection du 1er Prix Vendredi

"En partenariat avec la Fondation d’Entreprise La Poste, les éditeurs Jeunesse du Syndicat national de l’édition initient le premier prix national de littérature ado. Nommé «Prix Vendredi», en référence à Michel Tournier, il récompensera un ouvrage francophone, destiné aux plus de 13 ans. Il sera remis à Paris, le 9 octobre 2017, en même temps que les grands prix de littérature générale."

La sélection a été dévoilée et quelle joie d'y trouver deux très gros coups de cœur : "Power Club" (Alain GAGNOL – Syros) et "Colorado Train" (Thibault VERMOT – Sarbacane).

💗💗💗💗💗💗

Des titres dans ma PAL ou dans ma Wish-List :
"Sirius" (Stéphane SERVANT - Rouergue) qui fera l'objet d'une lecture commune avec La bulle de Fred, "Naissance des cœurs de pierre" (Antoine DOLE - Actes Sud Junior) et le tant attendu (en ce qui me concerne 😍) "L'Aube sera grandiose" (Anne-Laure BONDOUX - Gallimard Jeunesse).


Et d'autres que je vais m'empresser de découvrir (toutes les occasions sont bonnes 😜) :
"La loi du Phajaan" (Jean-François CHABAS - Didier Jeunesse), "Rage" (Orianne CHARPENTIER - Gallimard Jeunesse), "Magnetic Island" (Fabrice COLIN - Albin Michel), "Dans la forêt d'Hokkaido" (Éric PESSAN - l'Ecole des loisirs) et "Star trip" (Éric SENABRE - Didier Jeunesse). 



Félicitations et bonne chance à toutes et à tous! 😉