lundi 16 octobre 2017

Sirius - Stéphane SERVANT

Titre : SIRIUS
Éditeur : Rouergue Jeunesse
ISBN : 9782812614330
Parution : août 2017
A partir de 14/15 ans et beaucoup +++

Le mot de l'éditeur :

Alors que le monde se meurt, Avril, une jeune fille, tente tant bien que mal d'élever Kid. Entre leurs expéditions pour trouver de la nourriture et les leçons données au petit garçon, le temps s'écoule doucement... jusqu'au jour où le mystérieux passé d'Avril les jette brutalement sur la route. Il leur faut maintenant survivre sur une terre stérile pleine de dangers. Stéphane Servant, avec tout son talent de conteur, nous plonge dans un univers post-apocalyptique aussi fascinant que vénéneux. Une lecture addictive!

Lecture commune

Avant de commencer, sachez que "Sirius" a fait l'objet d'une lecture commune avec Fred (La bulle de Fred). Une passion commune, des goûts similaires et le plaisir du partage. Il n'en fallait pas plus pour nous lancer ensemble dans cette aventure. Une première pour chacun de nous et, que ce soit le titre choisi ou encore l'échange qui a suivi notre lecture, ça a été une très bonne expérience. A refaire donc!!! Pour en savoir plus à propos de Fred, je vous invite à allez buller sur son blog et sa page Facebook! 😉

L'avis de Fred :

Je fus conquis par ma lecture et Sirius est un véritable coup de coeur ! Il s’agit d’une véritable critique de l’humanité, des choix que nous faisons, de notre façon d’agir. Pour ma part, c’était la première fois que je lisais un roman de Stéphane Servant et je dois reconnaître que j’ai adoré son écriture qui est fluide et poétique. Si son roman est destiné à la jeunesse, il s’adresse néanmoins à tout le monde.
Un autre point fort de ce roman, les personnages. Si au départ on peut penser que les animaux sont des personnages secondaires, il n’en est rien. Dans cette histoire, les animaux sont des personnages centraux et importants de l’intrigue. Ils pourraient même être plus importants qu’Avril qui pour le coup ne serait qu’un personnage secondaire. Le petit garçon, Kid, est très attachant et son langage enfantin y est pour beaucoup. Mais il est également un personnage avec une maturité plus adulte lorsque le lecteur accède à sa pensée.
La structure de ce roman est également primordiale. On remarque au départ que la numération des chapitres commence à 69 pour aller jusqu'à 0 puis recommence à un ce qui correspond au tout dernier chapitre. Afin de ne pas vous spoiler, je ne vous dirais pas dans quel but cela est fait mais c’est une excellente idée ! Si ce roman a un aspect de Science-Fiction, ce n’est qu’un déguisement ! Cette histoire pourrait très bien être réelle grâce aux thèmes qu’elle aborde tels que l’immigration, la maladie ou l’écologie.
J’ai adoré ce roman et je ne peux que vous le conseiller. C’est un livre à mettre dans toutes les mains et à lire absolument !

Ma note : 10 / 10

Mon avis :

La vie se meurt, touchée par un mystérieux virus qui provoque la stérilité. Sans descendance, les espèces risquent de s'éteindre dans une nouvelle crise biologique majeure. Dans ce monde post-apocalyptique, Kid, un petit garçon âgé d'environ 7 ans et sa grande sœur, Avril, vivent dans une cabane, perchée dans les arbres. On est loin du confort d'un palace, mais une capsule de survie à proximité leur permet de se nourrir. Le plus difficile est d'élever le jeune enfant, de le canaliser. Quand Sirius les rejoindra, ils partiront pour la montagne. La promesse faite à Kid pour le faire patienter. Un mensonge parmi d'autres pour une adolescente perdue qui se retrouve rattrapée par un passé obscur. C'est contrainte et forcée, qu'avec Kid, elle va prendre la route en direction d'une chimère seulement représentée par une vieille photo...

Stéphane SERVANT ne s'arrête pas sur l'avenir de l'humanité mais sur celui de l'ensemble des êtres vivants, tous touchés par la stérilité. Les animaux ont la part belle mais n'oublions pas qu'avant tout, l'Homme est un animal! A mon avis, les personnages principaux sont Sirius, Esope, Un, Arthos... et Kid!!! Ce gamin est juste exceptionnel! Un petit sauvage, élevé loin de toutes civilisations et des horreurs qu'à vécu le monde depuis l'apparition du virus. Il a un langage très basique, en retard pour son âge et en même temps, une maturité extraordinaire que l'on découvre lors de ses lectures du "Livre vivant" avec les zanimaux 🐷🐴🐭🐻. Il est fasciné par eux, qui ont presque disparu, exterminés par les Hommes qui les tiennent pour responsables de la propagation du virus. C'est là toute la bêtise et la cruauté de l'humanité. Animaux et migrants ne peuvent être que ceux par qui le mal est venu...

Ce roman est extrêmement touchant, criant de vérité. Je ne m'imagine pas un monde post-apocalyptique autrement. Les réactions des différents protagonistes croisés sur la route ne pouvaient pas être plus parlantes. Très pessimistes pour la plupart (fanatisme, résignation, rejet et violence) il y en a aussi, et heureusement, de plus belles et positives (l'entraide, la bonté et la tolérance). L'Homme est, et a toujours été, capable du pire comme du meilleur... J'étais déjà conquis par l'écriture de l'auteur dans son précédent roman et il ne fait que confirmer son talent. C'est très beau et poétique alors qu'il ne lésine pas sur les horreurs. Un belle critique de l'humanité dans sa relation à la nature et surtout face à ce qu'elle a de pire, représenté par les étoiles noires ou encore la ville...

J'ai absolument tout aimé, une vraie pépite!!! J'ai eu des zétoiles plein les yeux tout au long de ma lecture. ✨✨✨  Je n'ai remarqué le jeu des chapitres qu'à la fin mais quelle bonne idée!!! Rien n'est laissé au hasard, l'écriture est sublime, travaillée et profonde. Bref j'ai adoré! C'est un immense coup de cœur et je n'ai relevé absolument aucun défaut!!! Je recommande ce roman au plus grand nombre. Lisez Sirius et faites le lire!!!

Stéphane SERVANT

Après des études de littérature anglophone, Stéphane Servant a été intervenant artistique en milieu scolaire et associatif. Il s'est ensuite aventuré dans le développement culturel, les arts du cirque, le graphisme, l'illustration de presse. Il se consacre aujourd'hui pleinement à l'écriture d'albums jeunesse et de romans. (source Rouergue Jeunesse)